LA FABRIQUE DES PANDÉMIES

Préserver la biodiversité c’est protéger notre santé

Le prochain film de Marie-Monique Robin,
avec la complicité de Serge Morand (CNRS)

Appel à souscrire
"La Fabrique des Pandémies"

Aidez-moi à réaliser ce documentaire !
En souscrivant vous aurez accès au contenu des articles dans l'Espace Membres et vous recevrez les échos de la production au fil des mois.
Choisissez votre formule de soutien :

FORMULE DVD
Pré-achetez le DVD et bénéficiez d’une édition spéciale qui sera envoyée à votre adresse au moment de la sortie télé.

Indiquez une quantité :

Prix : 30,00 €

FORMULE CINÉ
En plus du DVD et de votre accès à l’Espace Membres, vous êtes invité à une présentation du film en avant-première au cinéma.

Indiquez un montant :

100 € ou plus



ALERTE !
depuis les années 2000, l’humanité est confrontée à au moins une nouvelle maladie infectieuse par an. Sras, Ebola, Fièvre de Lassa, ou Covid-19 : 70% des maladies émergentes sont des zoonoses, des maladies transmises par des animaux aux humains.

ALERTE !
pour un nombre croissant de scientifiques, cette « épidémie de pandémies » est causée par les activités humaines, qui précipitent l’effondrement de la biodiversité.

ALERTE !
la tentation est forte d’éradiquer les virus en exterminant les espèces qui en constituent les réservoirs, mais le remède serait pire que le mal : pour les spécialistes qui les étudient, c’est précisément la fragilisation des milieux sauvages, qui crée les conditions d’émergence des « zoonoses ».

ALERTE  !
« Une seule santé », c’est la réponse que scientifiques et organisations internationales proposent face à cette menace : une conception globale de la santé à l’interface hommes-animaux-écosystèmes, qui met en cause la place des humains sur la planète et notre économie reposant sur l’exploitation irraisonnée des ressources naturelles et la globalisation effrénée des échanges.

Le film montrera en Asie, Afrique ou Amérique, comment la déforestation, l’extension des monocultures et de l’élevage industriel, mais aussi le dérèglement climatique favorisent la propagation de nouveaux agents pathogènes. L’expérience des aires protégées et des territoires indigènes permettra de comprendre pourquoi la préservation de la biodiversité et l’équilibre des écosystèmes constituent le meilleur antidote contre l’émergence de nouvelles maladies.

Réunis pour la première fois dans un film, une vingtaine de scientifiques issus des cinq continents offriront la vision d’ensemble pour pouvoir engager l’action au niveau local, national et international. Leur constat est sans appel : si nous ne nous attaquons pas aux causes des « nouvelles pestes », les ALERTES aux pandémies prendront le pouvoir sur nos vies et le coût - financier, humain et écologique - sera colossal.


La souscription est ouverte ! À ce jour 518 souscripteurs sont régulièrement inscrits. Rejoignez-les !

Après souscription, vous pourrez accéder aux rubriques suivantes : Rencontres, Production, Réalisation
RencontresProductionRéalisation

À l'origine

02-06-2020

Des virus, des animaux, et des hommes